<!--:fr-->Parkour: Adrien Andreas présente sa passion<!--:-->

« Mon rêve vraiment, serait de travailler dans un cirque ou être acteur cascadeur! Ça, ouais ça serait kiffant! » Pour les non connaisseurs, le Parkour ou le Free run, est un sport ou une activité physique qui consiste à se déplacer d’un point A à un point B en passant par des endroits les plus courts, ..

Summary 5.0 great
Summary rating from 2 user's marks. You can set own marks for this article - just click on stars above and press "Accept".
Accept
Summary 5.0 great

Parkour: Adrien Andreas présente sa passion


« Mon rêve vraiment, serait de travailler dans un cirque ou être acteur cascadeur! Ça, ouais ça serait kiffant! »


Pour les non connaisseurs, le Parkour ou le Free run, est un sport ou une activité physique qui consiste à se déplacer d’un point A à un point B en passant par des endroits les plus courts, souvent parsemés d’obstacles comme des simples mûrets, des mobiliers urbains ou des arbres. Les « traceurs » doivent adopter des figures assez spectaculaires dont les noms sont « saut de chat », « roulade » ou « passe-muraille » et bien d’autres…
Parmi les traceurs, les plus connus ont été médiatisés dans les films « Yamakasi » avec le groupe du même nom sorti en 2001 et « Banlieue 13 » sorti en 2004, avec comme acteur principal David Belle l’un des principaux fondateurs de l’ADD, l’Art Du Déplacement où justement, Adrien Andreas a beaucoup appris grâce à cette académie.

Présentation

Adrien Andreas, je suis né en France le 20 Novembre 1994, mais originaire du sud du Portugal, je suis de Paris j’ai donc 20 ans dans quelques jours, j’ai fait un CAP installateur sanitaire, que j’ai eu, j’aimerais gagner ma vie avec le Parkour si possible, mais je garde la tête sur les épaules quand même, mon rêve vraiment, serait de travailler dans un cirque ou être acteur cascadeur! Ça ouais, sa serait kiffant!!

La découverte du Parkour

J’ai commencé le parkour un peu comme tout le monde après avoir vu le film consacré à cette discipline « Yamakasi »,qui racontait l’histoire d’une bande d’amis excellant dans cette discipline, j’étais déjà fasciné par le côté spectaculaire, à 14 ans j’imitais ces cascadeurs, j’essayais de reproduire leur geste, mais je n’avais pas d’encadrement ni de « professeurs ». Ce qui m’attire dans ce sport c’est la liberté du mouvement, je suis libre et je contrôle mon corps! Mais je me suis vite rendu compte du côté dangereux de ce sport.

L’accident

Et ce qui devait arriver est arrivé, pendant que je vivais au Portugal, avec un ami on s’est arrêté à une gare avec des trains à l’arrêt car l’endroit paraissait vraiment bon pour faire du parkour, après quelques cabrioles d’échauffement je décide de monter sur un wagon pour y effectuer un simple saut sur une sorte de mini pont, il n’était pas très loin, j’ai pris un petit élan et me suis lancé, mais ce que je ne savais pas c’est qu’il y avait un champs de courant créé par les caténaires qui permettent de faire circuler les trains en permanence, quand tout à coup je pris une énorme décharge électrique, mes vêtements prirent feu, et mon corps fût expulsé à cause de la forte tension dégagée par les installations électriques (entre 25 et 30 mille Volts). J’ai atterri sur la tête après quelques secondes dans les airs. Deux femmes sont venues m’aider et ont éteint le feu sur moi (Je suis resté conscient pendant le déroulement). Quelques minutes plus tard les secours sont venus et m’ont transporté aux urgences. C’était un accident grave, j’ai dû être hospitalisé pendant 7 mois. Mais dès que je suis sorti l’envie n’avait pas disparu, j’ai repris le chemin des spots 2 ans après, mais cette fois-ci avec plus de précautions, ça fait maintenant 4 ans que je m’entraîne.

Les entraînements

J’essaie de m’entraîner physiquement en faisant de la musculation et beaucoup de pratique avec mes amis, sur Paris, où en région parisienne, il existe pas mal de spots, mes préférés sont Chevaleret (Paris 13), Évry et Noisy-le-Grand, mes figures préférées sont les saltos avant et arrière, le double chat, le chat plongé et le saut de précision.

Ma motivation

Mon plus grand rêve serait de pouvoir vivre de cette passion, si une personne me disait que je n’y arriverais pas, je lui prouverai le contraire et j’y arriverai, c’est pas facile mais bon… J’y crois encore et encore et avec mes amis que je considère comme une équipe on se serre les coudes, d’ailleurs ma phrase de motivation et ma devise c’est « on est une équipe et on s’aide » car même si parfois on se lance des défis, on s’aide sans arrêt en expliquant les mouvements, et ça me fait progresser.

Que peut-on te souhaiter pour la suite?

Souhaitez-moi de la motivation et du courage dans le parkour mais aussi dans la vie. Je souhaiterai passer un message aux personnes qui me lisent, je voudrai leur dire de foncer, de ne pas réfléchir trop longtemps! Faites ce que vous avez à faire car si vous même ne le faites pas qui le fera pour vous?

« On est une équipe et on s’aide »


Je voudrai remercier les personnes qui m’ont aider en commençant par L’ADD (l’Art Du Déplacement Academy), les personnes avec qui j’ai énormément progresser grâce à leur présence et leur aide: Guillaume Montigny, Bouziani Khalid, Lokman Zaoui, je remercie également touts les traceurs que j’ai rencontré ou croisé lors de mes sessions avec qui j’ai aussi beaucoup appris et évoluer.

Related posts

<!--:fr-->Alicia Fougeray: « Faire de ma vie, un freestyle! »<!--:-->

Alicia Fougeray: "Faire de ma vie, un freestyle!"

Alicia Fougeray: "Je veux faire de ma vie un freestyle". Mêlant danse, acrobatie et gymnastique, le foot freestyle attire de plus en plus d'adeptes, en France cette discipline a été rendu populaire par les anciens champions du monde Arnaud Garnier et Gautier Fayolle, il n'est donc pas étonnant...

<!--:fr-->TALENT DE BOBIGNY: « MOWGLI » LE FREESTYLER<!--:-->

TALENT DE BOBIGNY: "MOWGLI" LE FREESTYLER

Le 104 à Aubervilliers, pour ceux qui ne connaissent pas le lieu, cet établissement était anciennement une pompe funèbre, depuis 2008 date de son ouverture au public et après sa rénovation, cet endroit est devenu un espace dédié à l'art et à la culture, il compte à nos jours parmis les lieux...

Laisser un commentaire