Emilie se met au fitness

Emilie se met au fitness

alien1Qu’est ce que j’aime cette saison que vous, humains appelez « été », en effet sur notre planète rouge il fait une température moyenne de -65°C toute l’année… C’est pour quoi nous adorons la saison estivale, c’est comme une nouvelle année qui débute puisque de nouvelles résolutions naissent et en particulier celle de se tailler un corps d’Apollon pour les hommes et pour les femmes une silhouette de joueuses de tennis aux noms « russes », vous savez ces corps que l’on envie tous en regardant les photos sur Instagram marquées par des hashtags appartenant au champs lexical du fitness et du sport: #fit #healthy #squats #motivation… J’ai rencontré une personne sur Facebook qui tient une page assez motivante et très bien faite, la page se nomme tout simplement « Émilie se met au fitness », voici donc Émilie et grâce à elle votre motivation montera de plusieurs crans ( j’espère ).

 

« Ne fais pas attention aux regards des autres, si tu souhaites vraiment changer alors fonce! »

Présentation:

Je m’appelle Émilie, j’ai 21 ans, je vis dans la métropole lilloise, dans le nord pas de calais, côté professionnel je suis actuellement une formation d’éducateur spécialisé, mais je souhaite par la suite passer ma formation de coach sportif.

Parle nous de ta passion:

Ça va faire un an et demi que je passe tout mon temps libre en salle de sport, ma passion est simple: c’est le fitness, c’est un mode de vie, qui va des séances de musculation en salle de sport à ce qui se trouve dans mon assiette. Elle consiste à se dépasser lors de mes séances, à tout donner, à se libérer l’esprit et à être bien dans son corps. J’ai commencé à mes débuts par des séances de fitness basique, du renforcement musculaire à des séances de musculation où je détruis chacun de mes muscles à chaque séance!

Comment as tu découvert ce loisir?

Lorsque l’on perd la chose à laquelle on tient le plus on essaie de se rattacher à quelque chose qui nous pousse à penser à autre chose. J’ai donc commencé à aller en salle, où je donnais tout ce que je pouvais, de façon à ce que lorsque je rentrais chez moi j’avais la tête « vide ». J’ai commencé à ressentir le besoin d’y aller chaque soir en rentrant des cours, jusqu’à en devenir addict ! A l’heure d’aujourd’hui c’est une passion que j’essaie de partager un maximum autour de moi.

Qu’est ce qui t’a poussé à créer une page Facebook concernant le fitness?

J’ai pu réaliser quelques shootings pour une marque de vêtements de sport très connue, c’est ce qui m’a permis de prendre d’avantage confiance en moi. Et tout bêtement avec l’aide de mon frère j’ai créé ma page, avec la simple envie de partager ma passion. J’ai été très agréablement surprise lorsque j’ai vu que le nombre d’abonnés augmenter aussi rapidement. Je n’ai pas de coach sportif, j’ai pu prendre des cours de diététique pour améliorer considérablement mon alimentation, et fais beaucoup de recherches pour évoluer dans mes performances. Je passe deux heures par jour en salle de sport, en y allant 5 à 6 jours sur 7 et honnêtement c’est un besoin, c’est mon corps et mon esprit qui réclament sa dose (lol).

Evolution

Quels sont tes rêves?

Mon rêve serait de pouvoir créer ma propre association pour les enfants maltraités. Et pour cela me faire un nom, une place, afin d’avoir de l’importance.

As tu des projets actuellement en cours en rapport avec le fitness ou le sport?

Oui j’ai pas mal de projets, à commencer par celui d’être sponsorisée, un jour je l’espère, par une grande marque de vêtements de sport. J’espère pouvoir continuer à évoluer grâce à ma page. Pour 2015 j’essaie un maximum de collaborer avec d’autres passionnés de fitness.

Comment te vois tu dans quelques années?

J’espère avoir obtenu mon diplôme d’éducateur spécialisé et celui de coach sportif, afin de pouvoir exercer un métier en rapport avec ces deux formations.

As tu des personnes qui t’inspirent?

Je suis énormément des pages de fitness, où je trouve une grosse partie d’inspiration. Mais je n’ai pas de modèle spécifique!

Quelle est ta phrase de motivation qui te pousse à aller plus loin et t’encourager?

Je ne cesse de dire aux gens qui m’entourent et qui hésitent encore à se lancer dans leurs projets « si tu ne t’occupes pas de tes rêves, quelqu’un d’autre se chargera de les réaliser pour toi »

Que peut on te souhaiter pour la suite?

D’avoir obtenu tous mes diplômes, et de pouvoir, en plus grosse quantité, partager ma passion et continuer à motiver autant de personnes qu’aujourd’hui.

Si un jeune te demande des conseils pour se lancer dans le fitness / sport que lui dirais tu?

Ne fais pas attention aux regards des autres, si tu souhaites vraiment changer alors fonce! Moi je serai là pour te soutenir et t’accompagner dans ta progression.

Pour suivre Émilie et l'évolution de ses ambitions: Abonnez-vous à notre newsletter!

Suivez Émilie sur son compte Instagram Emi_dtr et sa page facebook Emilie se met au fitness:

Related posts

MOTIVATION: Je veux le corps de HULK pour 2016!

MOTIVATION: Je veux le corps de HULK pour 2016!

Bientôt la fin de 2015 et donc une nouvelle année qui commence, qui dit nouvelle année dit souvent nouvelles résolutions, et dans ces résolutions j'entends souvent des phrases comme "je me mets au sport" ou "Je veux le corps de Hulk"... Si pour 2015 vous avez foiré cet objectif de bogosse ( même...

Kyliann Bonnet: Le Taekwondo de Lyon à L’INSEP

Kyliann Bonnet: Le Taekwondo de Lyon à L'INSEP

J'ai souvent entendu des phrases anti-jeunes: "Les jeunes ne sont plus que des bon à rien", ou comme dans le fameux clip anti-jeunes des Enfoirés: "Toute la vie" qui tente de se faire passer pour des réactionnaires donneurs de leçons à des jeunes qui d'après eux, ne "bougent" pas assez,  fument...

STREET WORKOUT: Bryan Bertout

STREET WORKOUT: Bryan Bertout

"Je pousse mes entrainements jusqu'à ce que je n'en puisse plus!" Présentation: Je m'appelle Bryan Bertout, je suis né le 13 août 1996 à Briey dans le 54, j'habite dans la meuse (55) a verdun et je suis maçon actuellement depuis 2 ans et demi. Ma passion est le Street Workout. Pourquoi le...

Laisser un commentaire