BBOY KIM DU KREMLIN BICETRE, NOUS RACONTE SA PASSION

BBOY KIM DU KREMLIN BICETRE, NOUS RACONTE SA PASSION

Nous avons rencontré Kim-Van NGO, un passionné de danse hip hop plus précisément le breakdance… Comme toutes les personnes que nous avons croisé, ce jeune talent a des rêves et nous en parle.
Définition du Breakdance: Style de danse développé à New York dans les années 1970, caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol. (Source: Wikipédia)



« Je pars du principe que tout le monde est capable de réussir ce qu’il entreprend à partir du moment où il se donne les moyens pour ».

 

W: Petite présentation Kim:
K-V N: Je m’apelle Kim-Van NGO, j’ai 22 ans et viens du Kremlin Bicetre, je suis étudiant en licence 3 mécanique à l’UPMC (Université Pierre et Marie Curie). Professionnellement j’envisage un Master acoustique, pour devenir ingénieur son. Ma passion est la danse plus précisément le breakdance.

W: Comment as-tu découvert le breakdance?
K-V N: J’ai débuté le break fin 2008 à Créteil lors d’une rencontre avec un danseur pendant un match de foot, il m’a ensuite ramené à une salle de danse de la MJC de Créteil. J’ai toujours été attiré par le breakdance sans avoir eu l’occasion ou l’opportunité de le pratiquer, ayant commencé le piano à l’âge de 5 ans et la gymnastique de 8 à 12 ans, le break était la discipline qui me correspondait le plus car il combine les deux disciplines artistiques, c’est à dire le sport et la musique.

W: Quand t’entraines-tu?
K-V N: Pendant les vacances scolaires, je m’entraine quasiment tous les jours, sinon en ce moment je m’entraine le mardi, jeudi et dimanche, parfois le vendredi à Couronnes à ma fac et à Montreuil.

W: Quelles sont tes autres occupations?
K-V N: Le lundi, mercredi et samedi je donne des cours à deux centres d’animation pour l’enfance. Cette année j’ai créé avec deux amis DJ et producteur, une association étudiante sur la culture underground en rapport avec la musique et la danse. Le but de cette association est de promouvoir la culture underground à travers la musique et la danse, comme elle est basée dans la fac, elle s’adresse aux étudiants, une façon de se retrouver dans un repaire hip hop.

kim by alrik prevel

W: Tu as l’air d’être une personne très ambitieuse, quels sont tes projets?
K-V N: J’essaie de l’être en tout cas, on est un collectif de passionnés donc rien ne nous ferait plus plaisir que de partager ce que l’on kiffe. Pour mes projets je souhaiterai finir mes études tout en faisant des projets via mon association, je considère la danse etc comme une étape de ma vie où je vais essayer de me donner à fond. Je verrai où j’en serai ensuite.

W: Quels sont les danseurs qui t’ont influencé?
K-V N: Dans la danse, Moy, en terme de rigueur de vie et d’organisation, avec sa structure dédié au hip hop c’est vraiment du lourd , après je trouve beaucoup de danseurs très bon et très inspirants. Sinon hors du milieu hip hop j’ai des artistes tels que Flying Lotus sur de la prod Creative qui m’inspire, les mecs qui développent un univers à part entier m’inspirent, j’ai beaucoup d’artistes qui m’inspirent.

W: Quel est ton rêve?
K-V N: Mon rêve, travailler dans le milieu de la musique et de la danse, pourquoi pas en tant que directeur artistique.

W: Penses tu que cela puisse être réalisable?
K-V N: je pars du principe que tout le monde est capable de réussir ce qu’il entreprend à partir du moment où il se donne les moyens pour.

W: Un dernier mot Kim?
K-V N: Yes, j’ai une grosse pensée pour des personnes qui m’ont aiguillé et aidé dans cette discipline qu’est le breakdance, je parle de Jeff Aka Byzarock des Boogie Rockers qui m’a pris sous son aile à partir de ma deuxième et troisième année de break, on a créé des liens car il m’invitait à m’entrainer chaque dimanche matin dans sa salle, il m’a tout appris.
Dans une démarche de « grand frère » je remercie Madani du groupe Les Autres, je le connais depuis 3 ans, on s’entraîne très souvent ensemble, c’est mon binôme de battle quasiment il m’a tiré vers le haut , on partage la même vision de la danse, on a voyagé également ensemble. Il y a d’autres personnes qui m’ont influencé comme Loïc, Poos Chasseur de prime, XXième tribu, les autres, les gens de Créteil. Aktuel Force, indirectement car jme suis entraîné dans leur salle pendant un moment en tant que débutant sans qu’ils sachent vraiment qui j’étais, un binôme dans mes débuts aussi c’est Marouane, un mec ultra determiné, avec qui je m’entraînais dur enfin voilà, je crois avoir tout dit…

W: Que peut-on te souhaiter pour la suite?
K-V N: Souhaitez-moi de continuer dans ma passion qui est la danse et de continuer à toujours kiffer, et pourquoi pas pouvoir voyager partout dans le monde et rencontrer d’autres Bboys!

Related posts

Allan, 11 ans veut vivre de la danse et danser pour les stars!

Allan, 11 ans veut vivre de la danse et danser pour les stars!

"Je veux vivre de ma passion, que la danse devienne mon métier." Étant jeune, on a tous eu des rêves comme par exemple devenir footballeur professionnel pour gagner une coupe du monde ou astronaute pour explorer et découvrir l'espace infini... Parmi ces multitudes de rêves possibles et...

David Markosy aka DayZon: Vivre de ma passion, la danse.

David Markosy aka DayZon: Vivre de ma passion, la danse.

“Dans quelques années je me vois accomplir mes rêves et atteindre mon but fixé, il n’est pas interdit de rêver grand” Avec ma petite armée de collègues Alien on s'est permis de poser notre vaisseau mère sur Terre, enfin dans votre atmosphère, qui au passage est de couleur jaune marron sûrement...

<!--:fr-->B-Boy Younes: « Mon rêve est de partager mes connaissances et les valeurs du hip-hop all around the world »<!--:-->

B-Boy Younes: "Mon rêve est de partager mes connaissances et les valeurs du hip-hop all around the world"

"Je veux partager aux jeunes l'envie d'aller plus loin et de se dépasser, leur montrer que tout est possible avec de la volonté" Présentation Je m'appelle Younes ou B-Boy Younes, je suis né le 7 Mars 1986, et je suis originaire de Namur en Belgique. J'ai fait mes études en infographie...

Laisser un commentaire